Massage à Grand-Bassam Côte d'Ivoire dans la tradition shivaïte du Cachemire, encore appelé « massage kashmiri ». Techniquement, le massage est fondé sur la connaissance yogique du corps et l'expérience subtile des 108 marmas ou points énergétiques, semblables aux points d’acuponcture, et qui sont reliés par les mouvements du masseur. Les marmas sont des points énergétiques ou points clés, véritables ponts entre le corps et la conscience. Ils sont très palpables avec les mains. « Marma », mot sanscrit qui signifie « secret », « caché », est un lieu de jonction ou de rencontre des cinq principes organiques : ligaments, vaisseaux, muscles, os et articulations. Ces points sont les sièges de l'énergie vitale ou prana.

Le massage à Grand-Bassam Côte d'Ivoire demande avant tout une présence. Pendant deux heures, dans une absence totale de distraction, d’intention, en faisant des mouvements continus et extrêmement lents, le masseur va couvrir la totalité du corps du massé. L’utilisation d’huile chaude de sésame est recommandée. Le masseur est assis en tailleur (jambes croisées), le massé est dans l’axe, ses jambes passent de part et d’autre du buste du masseur qui peut ainsi accéder à toutes les parties du corps sans se déplacer et sans perdre le contact. On commence par masser l'avant du corps, puis les deux côtés successivement avant de masser le dos. Le masseur par une technique simple fait basculer le corps du patient d’une position à l’autre. Le massage cachemirien à Grand-Bassam Côte d'Ivoire vise à l’harmonie émotionnelle, corporelle et mentale.